Régions : neuf propositions pour accélérer leur transition écologique

19 juin 2021 à 10h13,
Mis à jour le 19 juin 2021 à 10h28

Durée de lecture : 5 minutes

Régionales
Politique

La Fabrique écologique est une « fondation pluraliste de l’écologie, qui a pour objectif de promouvoir l’écologie et le développement durable sur la base de propositions pragmatiques et concrètes ».


Alors que le premier tour des élections régionales se déroulera dimanche 20 juin, La Fabrique écologique a souhaité, à travers son dossier « L’action écologique des régions », valoriser les bonnes pratiques régionales en matière d’écologie. Ce ne sont pas moins de neuf propositions structurantes qui sont faites aux futur.e.s président.e.s de Région afin d’accélérer la transition écologique sur leur territoire.

Dans un premier temps, nous avons recensé une diversité de bonnes pratiques d’ores et déjà mises en place dans les territoires. Plusieurs thèmes apparaissent, notamment en matière de biodiversité, avec la multiplication des observatoires régionaux, qui permettent de recenser et de cartographier les différentes espèces sur l’ensemble du territoire français. L’investissement à large échelle dans les réserves naturelles régionales est également à souligner : celles-ci sont en effet plus à même de redynamiser la biodiversité que les parcs régionaux, car elles sont davantage réglementées et contrôlées. 

Concernant l’engagement des Régions pour le climat, dans trois d’entre elles, la mise en place de COP régionales et de budgets participatifs semble une véritable réussite. Ces COP sont des dispositifs qui permettent de réunir une coalition d’acteurs pour débattre de façon éclairée d’orientations politiques tout en intégrant un volet pédagogie et diffusion des connaissances. De nombreux investissements régionaux ont également été mis en place pour la rénovation énergétique des bâtiments, en particulier pour les publics en situation de précarité. À titre d’exemple, une Région a élaboré un chèque Énergie durable d’un montant de 1 000 euros sans condition de revenu pour l’isolation des combles, dans le but d’un gain énergétique de 30 %.

De nombreuses Régions ont également décidé d’investir dans l’économie circulaire, avec des objectifs très ambitieux et diversifiés : devenir la première région « zéro déchet enfoui » d’ici 2030, entamer une troisième révolution industrielle (devenir pionnière en termes de transition énergétique et de technologies numériques grâce à une démarche collective…

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: Reporterre