Repose en paix, Refaat, à Gaza — Moon of Alabama

Triste nouvelle :

Muhammad Shehada @muhammadshehad2 – 19:52 UTC – 7 déc. 2023

Israël a tué le professeur Refaat al-Areer, l’un des écrivains, poètes et activistes les plus connus de Gaza, qui a passé sa vie à essayer de faire entendre la voix de Gaza au monde extérieur.

Il a été tué lors d’une frappe aérienne ciblée sur la maison de sa sœur, qui a également tué son frère, sa sœur et ses quatre enfants…

Le tweet épinglé de Refaat :

Refaat à Gaza @itranslate123 – 13:01 UTC – 1er nov. 2023

Si je dois mourir, que ce soit un conte.

#FreePalestine#Gaza

Si je dois mourirTu dois vivrePour raconter mon histoirePour vendre mes affairesEt acheter un morceau de tissuAvec du fil(fais-le blanc avec une longue queue)Pour qu’un enfant, quelque part à GazaQui regarde les cieuxAttendant que son père qui est parti dans un éclat,Sans faire ses adieux à quiconque,Pas même à sa chair,pas même à lui-même,Voit le cerf-volant, celui que tu as fait pour moi,Planer loin au-dessus,Et pense pour un instant qu’un ange est là-hautQui rapporte l’amourSi je dois mourirQue ça apporte l’espoirQue ce soit un conte

Dernier tweet de Refaat :

Refaat à Gaza @itranslate123 – 5:00 UTC – 4 déc. 2023

Le parti démocrate et Biden sont responsables du génocide de Gaza perpétré par Israël.

Ses écrits :

Mon enfant demande si Israël peut détruire notre immeuble en cas de panne d’électricitéNY Times – 13 mai 2021

Par Refaat Alareer

M. Alareer vit à Gaza et est l’éditeur de « Gaza Writes Back », un recueil de nouvelles.

Mardi, Linah a reposé sa question alors que ma femme et moi n’y avions pas répondu la première fois : Peuvent-ils détruire notre immeuble si l’électricité est coupée ? J’avais envie de répondre : « Oui, petite Linah, Israël peut toujours détruire le magnifique bâtiment d’al-Jawharah, ou n’importe lequel de nos bâtiments, même dans l’obscurité. Chacune de nos maisons est pleine de contes et d’histoires qui…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Moon of Alabama