République démocratique du congo : une "élection" entre guerre et corruption

Erratum : à 9:17, il s’agit de la ville de Goma*.

A la veille de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo, le chercheur à l’IFRI (l’Institut français des relations internationales) Thierry Vircoulon revient pour Blast sur le mandat de Félix Tshisékédi et analyse la situation géopolitique et économique du pays. En proie à des guérillas dans trois provinces à l’est (Ituri, nord et sud Kivu) entre l’armée régulière congolaise et les milices armées comme le M23, la République démocratique du Congo porte depuis son indépendance le poids d’une histoire lourde et tragique, qui a conduit au 21e siècle à au moins 6 millions de morts, et près de 4 millions de déplacés des camps de réfugiés selon l’ONU et une population fortement appauvrie.

Notre site est accessible à tous

Tous nos articles sont donc lisibles, sans abonnement. Blast a choisi ce modèle pour que toutes les personnes qui n’en ont pas les moyens puissent s’informer.

Vous pouvez faire un don à partir de 1€, et vous abonner à partir de 5€.

C’est grâce à vous que nous pouvons rester indépendants et accessible à toutes et tous.

Je soutiens Blast

Merci !

Crédits photo/illustration en haut de page : Morgane Sabouret

La suite est à lire sur: www.blast-info.fr
Auteur: Blast