Suite à l'occupation à Cadaujac du 20-21 avril, SNCF Réseau commence la destruction de la ferme de l'Esclopey

SNCF Réseau entame les destructions de la ferme de l’Esclopey, à Cadaujac, au Sud de Bordeaux, qui avait été occupée par des militant-es contre les LGV du Sud Ouest le weekend du 20-21 avril

Le 20 avril, à la suite de la manifestation La Grande Vadrouille à Cadaujac, à l’appel des collectifs en lutte contre les LGV Bordeaux-Toulouse-Dax, une ferme a été occupée par des militant-es jusqu’au dimanche soir, moment où iels ont décidé de quitter la ferme suite à l’augmentation de la pression policière.

Cette occupation, joyeuse et festive, avait pour objectif de renforcer les liens entre les collectifs et individus en lutte sur ce territoire, et de visibiliser les destructions potentielles au Sud de Bordeaux et l’imminence des destructions.

Preuve en est : suite à ce coup de projecteur, SNCF Réseau s’empresse de détruire cette ferme pour essayer de rendre petit à petit la réalisation du GPSO irréversible. Il est hors de question de les laisser pratiquer en toute impunité une politique de la terre brûlée, engageant les destructions alors même que le projet n’est pas encore financé et que des recours en justice sont en cours. Actuellement, 5 recours en justice sont en cours contre le GPSO, portés par différents collectifs et associations membres de LGV Non Merci, mais cette destruction prouve par l’exemple l’urgence d’agir et de ne pas attendre l’issue des actions en justice ou des pétitions. Les destructions doivent cesser immédiatement, au risque de réitérer les fautes du passé dont témoigne la récente décision de justice d’annuler la construction d’une autoroute dans l’Oise… qui avait déjà été construite…

Cette nouvelle nous attriste mais attise surtout notre colère et notre détermination à déployer toute la palette des modes d’action face à la frénésie destructrice des promoteurs du projet. 

Cette ferme n’est qu’un exemple parmi une myriade de lieux menacés par le projet tout…

La suite est à lire sur: lagrappe.info
Auteur: