Tunisie – Sur nos prisonniers d'opinion, informer est plus qu'une liberté, c'est un devoir — Salah HORCHANI

Des journalistes dans la Tunisie post-14 janvierOnt été arrêtés et, en prison, se sont trouvésEt cela, au mépris de la liberté de s’exprimerGarantie par les textes, par la Tunisie, ratifiésEt conservée dans sa Constitution du 25 juillet [1]Écrite dans le silence des quatre murs de son PalaisEn singleton, étant lui-même son unique conseillerAprès avoir enterré celle des experts qu’il a nommés [2]Ils ont rejoint les opposants et autres, déjà prisonniersD’opinion, aux dires de leurs conseils et, aussi, au vu des faits [3]Juste pour avoir accompli leur devoir d’informerÀ l’heure où la démocratie est, de toute part, menacéeCes entraves à la profession doivent illico cesserAinsi que toutes ces intimidations proféréesContre toute voix en dissidence avec son projetPour que la liberté de la presse soit préservéeEt que l’on sache à quel feu on va être brûléEt quel avenir le Prince nous a-t-il réservéD’autres citoyens, pour leur liberté de critiquerSe sont retrouvés, pendant des mois, en prison, jetésSans jugement aucun, ou une parodie de procès Détenus, après avoir été, sans preuves, accusésDans des affaires qui semblent, de toutes pièces, montéesPar le régime ou, par ses aficionados, suscitées [4]Alors que le droit à la liberté de communiquerOu de recevoir des informations ou des idéesDoit être exempt de l’ingérence des publiques autorités [5]Informer n’est pas un délit, il faut se le rappelerAucun régime ne pourra venir à bout de cette libertéTant que nos journalistes et acteurs du PAT sont mobilisésQui plus est, informer est un devoir, c’est plus qu’une libertéDevise que le journal militant Le Grand Soir a adoptée [6]Un devoir qui, en démocratie, est, par l’État, protégéGarde-fou contre les cauchemars sans issue et les excès Qui évite à la Nation d’être, avec malveillance, gouvernéeLa presse est l’œil permettant aux citoyens de pouvoir regarderSans prisme, ni propagande, ce…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Salah HORCHANI