Ukraine, Gaza… Les guerres nous placent-elles dans le pire des scénarios climatiques ?

Les guerres et tensions géopolitiques en cours correspondent à l’un des pires scénarios du Giec sur l’avenir du climat. Ce modèle a ses limites et n’a pas de valeur prédictive à long-terme, modèrent toutefois des scientifiques. Les tensions géopolitiques mondiales nous entraînent-elles vers le scénario du pire, en matière climatique ? La crainte est légitime tant la dynamique actuelle semble coller trait pour trait au scénario du Giec qui nous mène vers 3,6 °C de réchauffement en 2100.
Ce scénario, (…)

Lire la suite


Info

/
Climat
,
Monde

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: Vincent Lucchese