Ukraine : l’AIEA juge inquiétante une nouvelle attaque de drone ayant visé la centrale nucléaire de Zaporijjia

L’équipe d’experts de l’AIEA stationnée sur place – qui a vérifié l’impact de plusieurs attaques de ce type dimanche – a rapporté avoir entendu des rafales de fusils suivies d’une forte explosion à 11 h 05, heure locale aujourd’hui, au même moment où la centrale a déclaré plus tard qu’un drone avait explosé sur le toit du centre de formation de l’établissement.

Situation précaire

« Cet incident s’ajoute aux inquiétudes croissantes concernant la situation déjà très précaire en matière de sûreté et de sécurité nucléaires dans la plus grande centrale nucléaire d’Europe, qui a été bombardée à plusieurs reprises depuis le début du conflit en février 2022 et a perdu huit fois toute alimentation électrique hors site », a déclaré l’AIEA dans un communiqué de presse.

Le centre de formation est situé juste à l’extérieur du périmètre du site, à environ un demi-kilomètre de la tranche 1, et l’incident ne constitue pas une menace pour la sûreté et la sécurité nucléaires de la ZNPP, dont les six réacteurs sont tous à l’arrêt depuis 20 mois. Cependant, du personnel du ZNPP est régulièrement présent dans le centre de formation. L’équipe de l’AIEA a demandé un accès immédiat au bâtiment pour évaluer l’impact possible, mais a été informée que la situation en matière de sécurité militaire ne le permettait pas.

« L’incident signalé aujourd’hui – bien qu’en dehors du périmètre du site – est un développement inquiétant car il indique une volonté apparente de poursuivre ces attaques, malgré les graves dangers qu’elles représentent pour la sûreté et la sécurité nucléaires et nos appels répétés à la retenue militaire. Ceux qui se trouvent derrière eux jouent avec le feu. Attaquer une centrale nucléaire est extrêmement irresponsable et dangereux, et cela doit cesser », a déclaré le chef de l’AIEA.

Le Directeur général de…

La suite est à lire sur: news.un.org
Auteur: Nations Unies FR