Ukraine : l’ONU alarmée par l’intensification des attaques contre le réseau électrique et le système ferroviaire

La Mission de surveillance des droits de l’homme des Nations Unies en Ukraine s’est inquiétée du « nombre croissant » de civils victimes à la suite de ces attaques croissantes. Depuis le 22 mars, elle recensé quatre vagues d’attaques contre l’infrastructure énergétique.

Celles-ci ont touché au moins 20 installations, tuant 6 civils et en blessant au moins 45. Samedi dernier, des attaques de missiles ont endommagé quatre centrales thermiques essentielles à la production d’électricité, dont deux sont situées dans l’ouest de l’Ukraine, à des centaines de kilomètres de la ligne de front.

Interruptions de l’approvisionnement en eau

Au cours des dernières semaines, des attaques contre des installations ferroviaires en Ukraine ont tué au moins 11 civils et blessé des dizaines de personnes dans plusieurs régions de l’Ukraine, notamment à Dnipropetrovsk, Kharkiv, Donetsk et Tcherkassy.

« Les attaques contre le système ferroviaire menacent un mode de transport essentiel dont dépendent les habitants de l’Ukraine pour leurs déplacements personnels et le transport de biens de première nécessité, compte tenu notamment des restrictions imposées à l’ensemble du trafic aérien et de l’accès limité aux ports maritimes », a déclaré Danielle Bell, cheffe de la Mission onusienne.

Des pannes d’électricité se sont souvent produites immédiatement après les attaques contre les infrastructures énergétiques, affectant des millions de foyers à travers le pays et entraînant également des interruptions de l’approvisionnement en eau.

Des travailleurs des chemins de fer parmi les victimes

Des coupures de courant ont été mises en place dans certaines régions comme Kharkiv, ce qui a eu un impact sur les horaires d’enseignement, en particulier pour les étudiants qui dépendent de l’apprentissage en ligne.

La Mission indique que les civils tués et blessés lors des récentes attaques, y compris les travailleurs des chemins de…

La suite est à lire sur: news.un.org
Auteur: Nations Unies FR