Une « usine à assassinats de masse » : tout sur le logiciel qui sème la mort à Gaza

Les destructions colossales infligée dans la bande de Gaza alimentent les accusations de riposte disproportionnée d’Israël et de possibles crimes de guerre, formulées par les opinions publiques mondiales, plusieurs Etats et responsables de l’ONU.
Un important article du magazine israélien “+972” paru le 30 novembre a mis la lumière sur le recours par l’armée israélienne à un programme d’intelligence artificielle pour désigner des cibles de bombardements nommé Habsora, l’Evangile.

L’emploi de cette technologie pourrait jouer un rôle dans la quantité inédite de morts et de destructions.
Si l’on ne possède pas suffisamment d’information sur cet outil pour pouvoir dire si on a affaire à un tournant dans l’art de la guerre, il soulève néanmoins un certain nombre de questions éthiques et juridiques.
On s’éloigne notamment de la notion de pertes accidentelles, puisque le logiciel fournit une estimation du nombre de pertes civiles que causera l’élimination d’une cible militaire. Le commandement lance l’opération sciemment. La frontière entre conséquences visées intentionnellement et conséquences prévues sans être recherchées devient floue.

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média