Union européenne : des experts de l’ONU plaident pour la fin de la détention des enfants migrants

« La détention d’enfants migrants et demandeurs d’asile en raison de leur statut migratoire ou de celui de leurs parents n’est jamais dans l’intérêt supérieur de l’enfant et constitue toujours une violation des droits de l’enfant », ont déclaré les experts dans un communiqué.

Les membres de l’Union européenne doivent pour autant interdire la détention d’enfants dans le cadre de l’immigration, ont precise ces experts nommés par le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU (HCDH), alors que les membres de l’UE se préparent à mettre en œuvre le pacte européen sur les migrations et l’asile récemment adopté. 

La détention d’enfants migrants et demandeurs d’asile en raison de leur statut migratoire ou de celui de leurs parents… constitue toujours une violation des droits de l’enfant

« En l’absence d’une interdiction régionale unifiée, les États membres de l’UE devraient explicitement interdire la détention d’enfants dans leur législation nationale et, à terme, mettre fin à cette pratique pour tous les autres migrants ». 

Détention de migrants adultes

Les experts ont demandé à la Commission européenne d’élaborer des orientations spécifiques sur l’accueil et la prise en charge des enfants. Il s’agit ainsi de mettre l’accent sur les mesures visant à protéger efficacement les droits des migrants non accompagnés et accompagnés et des enfants demandeurs d’asile âgés de moins de 18 ans.

En outre, ils ont prévenu que la détention de migrants et de demandeurs d’asile adultes ne doit pas devenir une pratique courante. 

« Nous restons également préoccupés par la détention d’adultes aux fins d’immigration. Il existe un risque que, dans le cadre des procédures de filtrage et de contrôle aux frontières, cette pratique devienne systématique aux frontières extérieures de l’UE, ce qui rendrait la gouvernance de l’UE en matière d’immigration dangereusement…

La suite est à lire sur: news.un.org
Auteur: Nations Unies FR