« Wokisme » et « politiquement correct » — Faysal RIAD, Alex MAHOUDEAU

Les termes « woke », « wokisme » ou « politiquement correct », revenant régulièrement sur LGS, particulièrement dans les commentaires, voici quelques extraits de textes sourcés les concernant. A commencer par une légère adaptation de la présentation du livre La panique woke. Anatomie d’une offensive réactionnaire, d’Alex Mahoudeau, présentation lue sur le site « Les mots sont importants ». Je ne connaissais ni Alex Mahoudeau, ni Faysal Riad et ne partage pas l’ensemble de leurs analyses mais elles sont des plus intéressantes et propices à un autre éclairage du sujet (act).

Aux sources obscures du « wokisme », anatomie d’une offensive réactionnaire .

« Que dire des accusations de « wokisme » ? On peut en montrer l’absurdité, l’inanité, et retourner les procès en « censure » en montrant que ceux qui sont obsédés par le « woke », l’intersectionnalité ou encore l’islamo-gauchisme sont souvent les premiers censeurs et représentent tout autant, sinon plus, une menace pour la liberté d’expression.

Alex Mahoudeau examine cette étrange notion, jamais définie bien-sûr, comme tout épouvantail brandi pour faire taire. Pour mieux le contrer, l’auteur nous propose d’abord d’en faire l’histoire. Dans son livre, il restitue le résultat d’un minutieux travail généalogique qui nous emmène vers les États-Unis et la frange ultra-réactionnaire qui se renforce dans les années 1980. On retrouve bien-sûr au fil des pages les fameux « campus américains ». Mais loin des fantasmes bien enracinés en France, à droite comme à gauche, ces campus ne sont pas le terrain de folles opérations de censure prétendument menées par les mouvements antiracistes et féministes : ils sont plutôt la cible de ce mouvement conservateur, dont s’inspire aujourd’hui, de ce côté de l’Atlantique, cette mouvance réactionnaire obsédée par le wokisme ( adaptation de la présentation du livre La panique woke. Anatomie d’une offensive réactionnaire, d’Alex Mahoudeau disponible sur LMSI).

Suivent quelques extraits du livre La panique woke. Anatomie d’une offensive réactionnaire , d’Alex Mahoudeau, parmi ceux proposés par le site LMSI, entre autres :

« Le terme « woke » a une généalogie qui précède la panique et qu’il ne faut pas minimiser, notamment parce que le développement de cette panique s’appuie sur le détournement, dans un sens négatif, d’un slogan lié à un mouvement social antiraciste.

Toutefois, le terme connaît un réel succès dans le débat…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Faysal RIAD, Alex MAHOUDEAU Le grand soir