« Zéro artificialisation nette » : les petits renoncements du gouvernement

À peine publiée, déjà périmée ? La Stratégie nationale biodiversité, présentée lundi 27 novembre par la Première ministre, Elisabeth Borne, entend « lutter contre l’artificialisation des sols », l’une des principales causes de l’effondrement du vivant. Mais dès le lendemain de cette annonce en grande pompe, le gouvernement a publié trois décrets « qui contribuent à « assouplir » cet objectif et les moyens de l’atteindre », selon l’avocat en droit de l’environnement Arnaud Gossement.
Petit retour en arrière : en 2021, (…)

Lire la suite


En bref

/
Nature

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: