Jeunes et précaires : les sacrifiés du Covid – Usul

Ouvrez Les Guillemets

L’explosion de la pauvreté avec la crise sanitaire est un sujet qui peine à s’installer dans l’espace médiatique.

Pourtant, les chiffres sont affolants et derrière ces chiffres, il y a des millions de vies, des jeunes, des enfants, des précaires, pour lesquels le gouvernement n’a pas un mot. Il n’est question que de relance par l’offre, de formation et d’accès à l’emploi, mais à quel emploi accéder quand tant de postes ont été détruits ? Et comment vivre en attendant que la machine reparte, si elle repart un jour ? Les pouvoirs publics ne sont peut-être pas responsables de cette crise, mais ils ont sans doute le devoir de faire quelque chose sans attendre que les milieux économiques ne retrouvent la confiance et investissent.

Abonnez-vous à Mediapart ? https://www.mediapart.fr/abonnement